En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. 
SERVICE CLIENT : 02 51 24 03 72
0
Panier

Aromathérapeute à l'initiative de la société Salvia

Accueil > Biographie de Luc Grossin
Luc Grossin, aromathérapeute, a créé la société Salvia pour fabriquer et commercialiser des soins et compléments alimentaires naturels à base d'huile essentielles biologiques.

Luc Grossin, père de Salvia

Depuis toujours intéressé par les thérapies naturelles, d'abord formé à la radiesthésie, puis précurseur de l'effet Kirlian en France, deux méthodes d'investigation énergétique, Luc Grossin cherche les moyens de diagnostiquer et de soigner via des méthodes alternatives : les plantes et l'énergie du corps humain.

Il se tourne naturellement vers les huiles essentielles lors de sa rencontre avec Franchôme dans les années 80. Grâce à son cabinet de consultation à Paris, Luc Grossin met au point et éprouve des formules sur le terrain auprès de ses nombreux patients. En 1988, il décide de fabriquer lui-même certaines formules récurrentes et célèbres, en créant son propre laboratoire : c'est la naissance de Salvia.

C'est en 1975 que Luc Grossin s'établit comme thérapeute à Paris. Dans des lieux chargés d'histoire, à deux pas de Notre Dame, il utilise un appareil d'électro-régulation cérébrale dont les indications sont multiples : antistress, sommeil retrouvé, régulation hormonale, récupération rapide chez les sportifs de haut niveau. Bien utilisé, cet appareil s'avère être une aide fondamentale dans de nombreux troubles psychologiques et parapsychologiques.

Le succès de cette méthode sort des frontières et attire l'attention d'un thérapeute allemand, Dr Mandel, qui de son côté a mis au point une grille de lecture « diagnostic » de la photo « Kirlian » qu'il appelle DEPT (diagnostic énergétique des points terminaux). Rapidement un accord s'établit et Luc Grossin introduit en France cette méthode qui est présentée au congrès Mondial d'acupuncture qui se tient à Paris en Juin 1979. Organisant les séminaires de formation à l'attention de médecins acupuncteurs et se formant lui-même, l'effet kirlian sera pour lui une base de données indispensable pour déterminer sur le plan énergétique les effets de nombreuses thérapies : acupuncture, homéopathie, ostéopathie, aromathérapie, massages, sophrologie, magnétisme. Cela lui permet aussi un contrôle croisé par rapport à d'autres moyens d'investigation tels que la radiesthésie dont il est un pratiquant régulier, influencé par d'illustres prédécesseurs comme le Professeur Rocard ou bien le Révérend Père Bourdoux (à l'origine des formules Poconéol).

Initié aux rudiments de la radiesthésie dans sa jeunesse, confronté ensuite aux différentes théories tentant d'en expliquer les mécanismes de fonctionnement, en contact avec des pratiquants de renom, Luc Grossin finit par se forger une pratique originale, pour qui la radiesthésie est une recherche intuitive dont les réponses doivent être ensuite confrontées aux réalités vérifiables. En d'autres termes il s'agit d'utiliser successivement ses deux cerveaux. En utilisant à partir de 1979 l'effet Kirlian, Luc Grossin abandonna le diagnostic par radiesthésie puisque cette photo donne une idée précise de la situation énergétique du patient. Elle permet aussi de vérifier l'impact d'une intervention thérapeutique, quelle qu'elle soit.

La rencontre de Luc Grossin et les huiles essentielles date des années 1970. Etudiant les publications du Docteur Leclerc et ensuite du Dr Valnet, il s'initie à leurs actions bénéfiques. Début 1980, la rencontre avec Pierre Franchôme*, Aromatologue et Directeur d'un laboratoire spécialisé dans la diffusion des huiles essentielles, lui permet d'élargir considérablement sa gamme d'utilisation. Pour confronter son expérience quotidienne aux recherches qui sont menées de par le monde, il participe à tous les congrès spécialisés. Afin de répondre aux demandes de plus en plus  nombreuses, il créera dès les années 1980 les premières formules d'aromathérapie en capsules, pré-dosées pour en faciliter leur utilisation. Ces formules s'avèreront très rapidement bénéfiques et sont encore d'actualité aujourd'hui. Bien que d'origine Vendéenne il créera son laboratoire Salvia S.L dans les Pyrénées Andorranes pour fabriquer et commercialiser ses premières formules en Aromathérapie.

Adepte de l'alimentation Bio depuis les années 1970, peu à peu l'inclination pour la phytothérapie et l'aromathérapie devient prépondérante. Insatisfait de ce qui lui est proposé, il met au point dans les Pyrénées Andorranes une technique de préparation du cynorrhodon. Ce fruit séché naturellement en altitude est cryobroyé. Commercialisé sous la marque Biobio en référence à la Province du Chili du même nom où ce fruit se trouve en abondance et avec lequel on fabrique une huile aux propriétés remarquables appelée « Rosa mosqueta » (Rose musquée du Chili).

Fin 1996 parait un ouvrage fondamental appelé « Alimentation et Cancer ». A sa lecture, Luc Grossin découvre l'existence d'une plante bien connue en Orient ou elle fait partie de la Pharmacopée Chinoise et Japonaise mais ignorée en Europe : la Périlla. Après des recherches sur place au Laos, Vietnam et Cambodge, il importe des graines de périlla bio et fait fabriquer une huile de grande qualité la plus riche en Oméga 3 : l'huile végétale de Périlla qui en contient plus de 65%. Il devenant ainsi le premier en Europe à commercialiser ce super aliment. L'huile essentielle incorporé à l'huile végétale reconstituant ainsi le totum de la plante est commercialisé sous le nom d'huile complète de Périlla.

*Pierre Franchômme publiera en 1990 avec le Dr Pénoël l'ouvrage référence « l'aromathérapie exactement ».


Votre avis compte


VENTE DIRECTE Rue Louis Lumière 85 430 LES CLOUZEAUX