En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. 
SERVICE CLIENT : 02 51 24 03 72
0
Panier

Le cynorrhodon : des nutriments essentiels naturels

Accueil > ABC des plantes > Le cynorrhodon : bienfaits et propriétés

Le cynorrhodon : bienfaits et propriétés


Le cynorrhodon est le faux-fruit de cette plante que nous connaissons bien : un arbuste nommé l’églantier. Véritable réserve de nutriments essentiels, il mérite d’être connu et reconnu pour ses nombreuses propriétés. Un allié du système immunitaire ! Zoom sur ce petit trésor de la nature, que nous affectionnons tout particulièrement chez Salvia.

Qu'est-ce que le cynorrhodon ?

Tout a commencé au Chili, chez les indiens Araucanos. Habitants de la province du « Biobio », ils n’ignoraient rien des propriétés thérapeutiques exceptionnelles des roses musquées, croissant en abondance sur leur sol. Ces connaissances précieuses jalousement protégées cessèrent de se transmettre après la conquête espagnole et demeurèrent oubliées pendant des siècles. Aujourd’hui, le cynorrhodon est connu au Chili sous le nom de « Rosa Mosqueta » : la rose musquée du Chili. C’est à la suite de nombreuses études du Dr Amin de Santiago du Chili, mettant en avant la richesse en acides gras polyinsaturés (AGPI) de l’huile végétale de cynorrhodon extraite des graines du fruit, que les découvertes des Mapuches furent de nouveau mises à jour. Les études réalisées par le Dr Carvajal avec l’huile de rose musquée du Chili, donnaient notamment des résultats remarquables sur le traitement de la peau des grands brûlés, avec une amélioration de la cicatrisation des brûlures.


Salvia et le cynorrhodon

Luc Grossin, père de Salvia, commence à s’intéresser au fruit de l’églantier dans les années 80, pas seulement pour ses graines mais pour le « totum » de la plante, c’est-à-dire le fruit dans son entier. En effet, le totum possède les propriétés des graines (acide gras poly-insaturés), mais aussi des sels minéraux, oligo-éléments et vitamines.

Le saviez-vous ? Le cynorrhodon n’est autre que le faux-fruit de l’églantier ou rosier sauvage. Populairement, il est aussi appelé « poil-à-gratter » ou « gratte-cul », en raison de ses poils très irritants. Ces derniers devront être retirés avant une utilisation en cuisine, car ils sont agressifs pour le système digestif. Récolter et utiliser le cynorrhodon frais est possible, notamment en soupe ou confiture. On le trouve aussi sous forme de tisane, à consommer en infusion : une utilisation incontournable de l’herboriste. Pour profiter pleinement de ses nombreuses vertus tout au long de l’année, cette petite baie pourra aussi être utilisée en complément alimentaire. Si de nombreuses préparations en contiennent, le mode de récolte et de transformation des fruits devra respecter quelques règles afin de garantir des compléments alimentaires très riches en bienfaits.


Un concentré de bienfaits naturels


La petite gousse rouge remplie de graines présente des propriétés exceptionnelles : on y retrouve les nutriments essentiels en grande quantité ! Grâce à sa richesse naturelle en vitamines antioxydantes (vitamine A, vitamine C et E), en minéraux et en oligoéléments (calcium, phosphore, magnésium, soufre, zinc et fer), il est un excellent partenaire de la vitalité au quotidien. Selon les espèces, la teneur en vitamine C naturelle du cynorrhodon peut aller de 500 à 5000 mg pour 100 g de fruits, ce qui représente un taux dix à cent fois supérieur à celui d’un agrume. Il contient également des acides gras essentiels (oméga 3 et 6), nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. Idéal pour toute la famille et en particulier les enfants, le totum de cynorrhodon est apprécié en naturopathie pour ses effets toniques. Au quotidien, il stimule les défenses immunitaires et participe également à renforcer la peau, les ongles et les cheveux.

Comment utiliser le cynorrhodon ?

Lorsqu’ils sont mûrs, les cynorrhodons entiers sont ramassés manuellement. Afin de garantir une qualité optimale, nous choisissons chez Salvia des fruits cultivés de manière biologique. Pour préserver intactes toutes leurs propriétés, les Chiliens pratiquent un séchage au four à plus de 100°. Nous préférons cependant un séchage naturel des baies en altitude, à l’air libre. Une fois secs, les cynorrhodons bio sont broyés à très basse température (-180°C) grâce à une technique bien spécifique : le cryobroyage. On obtient ainsi une poudre très fine qui conserve les principes actifs naturels de ces petits fruits : le Biobio ! Ni arômes, ni conservateurs, ni colorants ne sont ajoutés, pour garantir un produit pur, non dénaturé.


Consommé en gélules ou en poudre, il est parfait pour soutenir l’alimentation tout au long de l’année, et plus particulièrement lors des changements de saison. Un superaliment pour toute la famille, à consommer été comme hiver ! Pas d’effets indésirables ni de risque de toxicité. Les personnes les plus sensibles au niveau intestinal pourront constater une éventuelle modification du transit (constipation).

Peu le savent, mais c’est aussi grâce au cynorrhodon que l’on produit la fameuse huile de rose musquée. Pressées à froid, ses graines produisent une huile végétale orangée dont les propriétés sont remarquables en cosmétique. Riche en antioxydants, elle est reconnue pour ses vertus régénérantes et cicatrisantes. En plus d’être adaptée aux épidermes les plus sensibles et aux personnes sujettes aux problèmes de peau, elle est utilisée pour son action efficace contre le vieillissement cutané. La vitamine E et A font de cette huile un actif de choix pour les peaux matures.

Votre avis compte


VENTE DIRECTE Rue Louis Lumière 85 430 LES CLOUZEAUX

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

En acceptant de recevoir notre newsletter, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information ainsi que nos offres par courrier électronique, et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription, ou par mail à l'adresse info@salvia-nutrition.com